Chapitre 1

épaule livre autotraitement
myofascia release in Santa Monica

Supprimez la douleur de vos épaules en un rien de temps!



La Thérapie Des Points Trigger Peut Vous Aider!

Souffrez-vous de douleur chronique ? Vous a-t-on déjà dit que vous devriez vivre avec la douleur ? Vous a-t-on déjà dit qu’il n’y avait rien d’anormal à la suite de vos examens médicaux, pourtant votre douleur est réelle ? Vous avez tout essayé et cela vous a coûté beaucoup en temps et en argent. Vous n’avez probablement pas pensé à la thérapie des points trigger, pourtant c’est la thérapie la plus simple et on peut la pratiquer partout, à la maison, au bureau, et cela ne coûte rien sauf un peu de temps de votre part. La thérapie des points trigger peut vous aider à éliminer ou apaiser votre douleur. Cette thérapie n'est pas une solution miracle et les techniques démontrées dans ce livre ne fonctionneront pas pour tous, mais la majorité des gens qui les utilisent éprouvent un soulagement important de leurs douleurs.

Les Origines De La Thérapie Des Points Trigger.

Dr.Janet Travell et Dr.David Simons sont sans aucun doute les pionniers de la thérapie des points trigger. Dr.Travell fut la première femme médecin à la maison blanche sous l’administration du président John Kennedy. Dr.Travell & Dr David Simons se rencontrèrent pour la première fois durant une lecture de Dr.Travell sur les points trigger et la douleur myofasciale dans une base aérienne ou Dr.Simons (Chercheur scientifique) y assistait. Intrigué par la lecture du Dr Travell, il décida de se retirer et de travailler avec Janet Travell. Ils publièrent leur premier livre en 1983 et le second en 1998 intitulés, myofascial pain and dysfunction : The Trigger Point Manual (volumes 1 and 2).

Malheureusement, leur ouvrage a eu peu d’impact pour le traitement de la douleur jusqu’à aujourd’hui. Leur méthode n'a reçu que peu d’attention dans les écoles de médecine. Rares sont les livres médicaux où l’on cite leurs recherches sur les points trigger et la douleur du myofascia et les livres qui citent cette thérapie sont souvent écrit par des personnes qui ont fait des recherches sur le sujet car l’ensemble de la profession médicale est souvent inconscient du phénomène des points trigger du myofascia et n'a d’autres recours que de prescrire de la médication.Travell et Simons décrivent des méthodes qui fonctionnent très bien, mais sont ignorées par le milieu médical.

Les TMS : c’est quoi exactement ?

Les troubles musculo-squelettiques sont des lésions articulaires. Ils peuvent atteindre les muscles, les tendons, les nerfs et représentent la maladie professionnelle la plus répandue en France et au Québec. Les TMS sont reconnus parmi les maladies professionnelles. Les TMS peuvent atteindre le poignet, la main, les doigts, le coude, l’épaule à cause d’un travail le plus souvent répétitif. Au début, on ressent une fatigue musculaire localisée avec des courbatures lors d’efforts, ou une difficulté de plus en plus grande à réaliser des actes très faciles. On peut aussi sentir des picotements ou des engourdissements dans la main, le poignet ou les doigts. Par exemple, le canal carpien peut être touché : le nerf qui entraîne les premiers doigts est comprimé ce qui entraîne douleurs, gêne, puis des maladresses au travail. 130 000 cas opérés ont été reconnus comme étant d’origine professionnelle. Les TMS peuvent être entraînés par un travail répétitif, de grands efforts, un travail statique et de très mauvaises positions, mais aussi par le stress. Les TMS sont directement reliés aux points trigger.

ref:web-lib.org

Les chiffres des troubles musculo-squelettiques(TMS)

Les TMS sont responsables de 8,4 millions de journées de travail perdues chaque année, soit une dépense de 847 millions d’euros. Les TMS représentent 95 % des maladies professionnelles des salariés agricoles et 81 % de celles des actifs du régime général. Depuis 1995, le nombre de nouveaux cas indemnisés s’accroît de 13 % chaque année. Pour de plus amples informations sur les TMS

Qu'est-ce qu'un point trigger!

Le muscle est considéré comme l’organe le plus large de notre corps. Les muscles comptent pour 40 à 50 pour cent de notre masse corporelle. Notre corps possède plus de six cents muscles (certains vous diront six cent cinquante) et chacun d’eux peut développer des points trigger, qui peuvent causer une dysfonction de l’appareil locomoteur et diffuser de la douleur qui affectera votre qualité de vie.

Un point trigger est tout simplement un point local irritable (nœud) d’une extrême sensibilité qui se trouve dans un nodule du tissu musculaire. Il est rare d’avoir seulement un point trigger. En général un muscle aura plusieurs points trigger. Ceux-ci se forment durant notre vie comme une réponse à un traumatisme physique ou émotionnel. Ils provoquent des douleurs lors de vos mouvements et même au repos. La douleur des points trigger est souvent ressentie loin de celui-ci. Un muscle qui est toujours sous tension (même au repos) n’est pas un muscle en santé, car il demande plus d’oxygène et de nutriments, de ce fait il produira plus de résidus métaboliques qu’un muscle sans tension, et créera des points trigger dans le myofascia. Les points trigger et le myofascia sont intimement reliés. L’un ne va pas sans l’autre.

Le mot myofascia vient du mot grec, Myo qui veut dire muscle et fascia qui veut dire enveloppe.

Le fascia est une enveloppe (tissu conjonctif) qui s’étend de la tête aux pieds. Il recouvre chaque muscle, nerf, os, vaisseau sanguin et tous les organes de notre corps. Un fascia en santé est souple et élastique, à la suite d’un traumatisme physique ou émotionnel quelconque tel que le stress, une ancienne chute, une blessure, des mouvements répétitifs, et même une mauvaise posture, feront avec le temps durcir cette enveloppe musculaire qui par la suite formera des points trigger. C’est donc avec des manipulations adéquates que l’enveloppe musculaire redeviendra souple et élastique, et avec le traitement de points trigger que nous pourrons enrayer la douleur.

Un fascia qui durcit peut provoquer une pression anormale sur les muscles, os, nerfs et même sur les organes, et affecter votre santé en général. Il est donc important lors des traitements des points trigger de relâcher le fascia. C’est une technique assez simple à appliquer avec les mains et avec une pression soutenue qui étire le fascia, produisant un relâchement des tissus du corps et éliminant ainsi la douleur, et de ce fait restaurera le mouvement (flexibilité). Ce livre traite uniquement des points triggers et de leurs traitements. Vous pourrez toujours appliquer une compresse d'eau chaude sur le muscle qui est contracté (pour ramollir et relâcher le fascia) et qui vous aidera dans l'automassage des points trigger. Faites attention de ne pas vous brûler la peau avec cette compresse d'eau chaude.

Les types de points trigger.

Il existe trois types de points trigger :

  • Les points trigger actifs
  • Les points trigger passifs
  • Les points trigger satellites

Les points trigger actifs:

Ce sont ceux qui causent une douleur directe ou diffuse. Ils sont soit d’une douleur tellement intense que vous feriez tout pour vous en débarrasser ou bien, la douleur n’est pas si pénible à supporter, mais c’est une douleur ennuyeuse, qui souvent vous empêche de dormir. Les points triggers actifs sont toujours sensibles au toucher, lorsqu’ils sont pressés, la douleur se fait ressentir à l’endroit pressé ou à une distance éloignée de l’endroit pressé. La douleur occasionnée par les points trigger actifs est souvent ressentie comme une douleur profonde dans les muscles, les joints ou même dans les os. Des points trigger dans un muscle peuvent être la cause de la faiblesse musculaire et aussi vous feront perdre de la flexibilité dans vos mouvements.

Les points trigger passifs:

Ce sont ceux qui ne sont pas présentement actifs, mais peuvent se manifester à tout moment. Ils sont souvent dus à une ancienne blessure. Ils sont présents, mais ne causent aucune douleur, à moins de les presser. Nous avons tous de ces points trigger éparpillés un peu partout sur notre corps. Ils peuvent devenir actifs et vous causer des problèmes dans le futur. C’est pour cela qu’il est important d’entreprendre un programme d’automassage, afin de prévenir que ces points trigger ne deviennent actifs. Il arrive souvent lorsque je donne un traitement à une personne qui vient me voir pour une épaule douloureuse du côté droit de constater que l'épaule gauche fera aussi mal au toucher. Cette personne ne se rendra pas compte que son épaule gauche pourrait lui faire très mal(seulement au toucher) si celle-ci est l'habitat de point trigger passifs! Il serait donc important de traiter cette épaule aussi. Souvent les gens me disent "c'est étrange je n'avais pas mal avant qu tu me touches".C'est pourquoi il est important de traiter même les endroits qui ne vous font pas mal. Vous le saurai seulement lorsque l'on vous touchera à cet endroit

Les points trigger satellites:

Ce sont des points qui sont activés par les points trigger actifs. Pour les désactiver, il vous faudra désactiver les points trigger actifs.

La Thérapie Des Points Trigger Sécuritaire Et Efficace!

Si vous êtes parmi les milliers de gens qui souffrent d’une douleur due aux TMS, cette thérapie peut vous aider sans aucun doute. C’est une thérapie qui est:

  • Simple
  • Efficace
  • Sécuritaire
  • Naturelle
  • Peu coûteuse

Une fois que votre médecin de famille aura écarté tout danger d’une crise cardiaque ou toute autre maladie pouvant mettre votre vie en danger, il n’y a aucun risque à essayer la thérapie des points trigger, comparativement aux médicaments et à la chirurgie, il n’y a pas d’effets secondaires. Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez essayer une autre méthode. Sans avoir eu à dépenser une fortune et une perte inconsidérable de votre temps.

Symptômes et causes des points trigger.

Les symptômes crée par les points trigger peuvent être très diversifiés, allant de la douleur musculaire, picotement, engourdissement, raideur, douleur de jointure, douleur aux os, sensation de brûlure, perte de mobilité etc.. Eh oui! Les points trigger peuvent mimer les symptômes de certaines maladies comme; tendinite, bursite, épaule gelée (frozen shoulder) , sinusite, acouphène (tinnitus),mal de tête, mal de dos, mal de dents, mal à la mâchoire, torticolis, angine de poitrine, syndrome du canal carpien, le vertigo et la liste continue.

Une caractéristique propre aux points trigger est qu'ils induisent des douleurs diffuses, c'est-à-dire des douleurs que vous ressentez à un autre endroit, souvent très distant du problème en question.

Par exemple, des points trigger dans certains muscles du cou auront pour effet de diffuser des douleurs le long de votre bras, de votre main et ce jusqu'au bout de vos doigts.

engourdissement aux mains

Les causes peuvent provenir d’un accident, d’une mauvaise posture, d’une chute, l’abus d’un muscle en particulier ceci dû à des mouvements répétitifs.

Facteurs pouvant perpétuer les points trigger.

Les facteurs physiques et psychologiques sont souvent la cause de points trigger! Parmi les facteurs physiques qui peuvent contribuer à la formation des points trigger, notons entre autres:

  • Accident
  • Mauvaise posture
  • Mauvaise habitude de travail
  • Mouvement répétitif
  • Manque d'exercices (dû à la solidification du fascia)
  • Structure osseuses anormale

NB: La bonne nouvelle est que tous ces facteurs, à l’exception des irrégularités congénitales et accident au niveau de la structure osseuse, sont sous votre contrôle et sont essentiellement le fruit de mauvaises habitudes.

Structure osseuse anormale

L’irrégularité osseuse congénitale est une source commune de douleur du myofascia et perpétue la formation de point triggers. Une des anomalies osseuses les plus communes est l’asymétrie du squelette. Cela peut-être une jambe plus courte, une asymétrie du thorax, une scoliose et la liste continue.Tous ces facteurs sont souvent la cause de problèmes de douleur du myofascia. Le corps doit continuellement compenser chez une personne avec une anomalie osseuse, résultant de froissements d’un groupe de muscles.

Des jambes inégales seront propices à la formation de points trigger dans les jambes, les fesses, le dos, et même le cou. À moins de corriger cette anomalie, une jambe plus courte aura pour effet de causer de la douleur. L’irrégularité de la structure osseuse devrait toujours être considérée dans le traitement de la douleur de l’épaule. (Simons, Travell, and Simons 1998, 179-184)

Le Stress imposé par votre Posture

Le mot posture ici ne veut pas juste dire la manière de vous tenir, mais aussi la posture que vous imposent des objets ou meubles non ergonomiques comme par exemple, un oreiller devrait être confortable et ne pas fatiguer ou mettre vos muscles du cou continuellement sous tension .Votre oreiller devrait permettre aux muscles du cou de pouvoir eux aussi se détendre et passer une bonne nuit de sommeil.

Tout meuble ou objet qui impose à vos muscles une tension constante aura pour effet d’activer des points trigger. Que cela soit un divan trop mou, une chaise sans accoudoirs, un sac à dos ou un écran d’ordinateur qui est trop haut et vous force à tenir vos muscles du cou contractés. Il y a aussi d’autres facteurs qui sans nous en rendre compte peuvent aussi produire des points trigger, ce sont ceux qui imposent une constriction aux muscles tels que:

  • Une brassière trop serrée ou avec du métal pour soutenir les seins
  • Un collet de chemise trop serré.
  • Une cravate trop serrée.
  • La courroie d’une sacoche trop pesante sur l'épaule
  • Un chapeau trop serré.
  • Des chaussettes trop serrées.
  • Un portefeuille dans la poche arrière d’un pantalon.
  • Une petite culotte trop serré.

Tout muscle qui est restreint en oxygène et débit sanguin est apte à développer des points trigger et ce tant et aussi longtemps que cette constriction est présente. Si vous êtes de ceux qui mettent votre portefeuille dans la poche arrière de votre pantalon, vous avez plus de chance d’avoir des problèmes de nerf sciatique. La restriction de la circulation sanguine dans les muscles de la fesse peut causer la formation de point triggers qui par la suite fera que votre piriforme (muscle de la fesse) compressera votre nerf sciatique, vous causant de la douleur et des engourdissements dans votre jambe.

Mouvement répétitif

Le travail de bureau peut avoir un effet sournois sur les muscles. Ce travail routinier, si vous ne faites pas attention peut vous entraîner dans une longue bataille contre les points trigger et la douleur myofascial. Souvent ce travail, demande à vos muscles de l’avant-bras et des mains de travailler pendant des heures, faisant ainsi contracter des milliers de fois les muscles de celui-ci. En même temps, les muscles des épaules, du haut du dos et les muscles du cou, demeurent immobiles, mais cela sous une constante tension afin de supporter votre tête et vos bras en position.

Travailler pendant des heures devant un ordinateur ou travailler comme réceptionniste dans un centre d’appels sans les outils adéquats peut vous rendre la vie misérable. Les mouvements répétitifs surchargent les muscles et ce, même avec un effort minimal de votre part. La nature répétitive de plusieurs emplois fait qu’il est très difficile d’éliminer complètement les problèmes du myofascia et des points trigger.

Même si vous êtes capable de désactiver vos points trigger à la fin de la journée et ce grâce à la technique montrée dans ce livre, le soulagement ne sera que temporaire. À moins bien entendu de changer vos habitudes de travail.

Désordres du métabolisme

Il sera plus difficile de vous débarrasser des points trigger si vous avez une irrégularité chimique d’une glande qui interfère avec le métabolisme des muscles.

Quelques conditions à surveiller

La thyroïde, l’hypoglycémie, l’anémie, un niveau élevé d’acide urique dans le sang, la nicotine, la caféine et l’alcool causent des irrégularités dans le métabolisme et rendent difficile de garder les points trigger désactivés. (Simons,1998,213-220)

Facteurs Psychologiques

La tension, l’anxiété, la dépression chronique, le syndrome du « good sport » et la nervosité peuvent rendre la thérapie des points triggers ineffective. Le syndrome du «Good Sport» est lorsque quelqu’un malgré la douleur continue à s’exercer en pensant que la douleur est bénéfique. (Simons et Travell 1998, 220)

Autres Facteurs

Il y a aussi beaucoup d’autres facteurs qui peuvent influencer votre succès dans le traitement des points trigger tel, une infection chronique bactérienne, des allergies, dormir en grelotant et même le manque de sommeil peut aussi causer la formation de points trigger.

Les vitamines et minéraux essentiels au bon fonctionnement du corps.

Les vitamines sont des substances indispensables à la vie. Une déficience en vitamines et minéraux peut aggraver la formation de points trigger, car les muscles en ont besoin pour bien fonctionner. Travell et Simons étaient convaincus que presque la moitié des patients traités pour douleur chronique avaient des lacunes de vitamines et de minéraux. Ceux-ci sont nécessaires pour assurer le métabolisme des muscles. Ces nutriments incluent:

  • Vitamine B1
  • Vitamine B6
  • Vitamine B12
  • Vitamine C
  • Acide Folique

Boire une quantité excessive d’eau peut éliminer de votre organisme la vitamine B, même si la quantité absorbée chaque jour semble suffisante. (Simons, Travell, and Simons 1998, 191)

La Vitamine B1:

Elle joue un rôle important dans le fonctionnement du système nerveux et musculaire, elle favorise aussi la transformation des sucres en graisses et de l’alcool en énergie. Une quantité inadéquate de cette vitamine peut contribuer à des crampes nocturnes, nœuds, constipation et fatigue.

Vitamine B6:

La vitamine B6 aide à la construction des tissus, participe au bon fonctionnement du système nerveux central, à l’élaboration de l’hémoglobine et supporte le système immunitaire. Elle est nécessaire à la formation d’anticorps.

Vitamine B12:

La vitamine B12 et l’acide folique fonctionnent souvent ensemble. Cette vitamine est indispensable au maintien de l’intégrité du système nerveux et tout particulièrement de la gaine de myéline qui protège les nerfs et optimise leur fonctionnement.

Vitamine C:

La vitamine C est un antioxydant, elle aide l’organisme à lutter contre les infections, aide au bon fonctionnement de la glande surrénale, assiste à la production de collagène et peut réduire la haute tension artérielle et le cholestérol.

Acide Folique:

Cette vitamine est capitale pour la croissance et le bon fonctionnement du cerveau. Elle intervient aussi dans la fabrication de l’ADN. L’acide folique maintient aussi l’intégrité du système nerveux et les fonctions du transit intestinal. Elle est aussi impliquée dans la production de neurotransmetteurs tels que la sérotonine qui régularise l’humeur, le sommeil et l’appétit. Le manque d’acide folique limite le fonctionnement des cellules (divisions des cellules, ainsi que la synthèse des protéines) et affecte leur croissance normale ainsi que les réparations cellulaires et tissulaires. Les tissus qui ont le plus haut taux de reproduction des cellules sont touchés en premier. Les symptômes sont : Anémie, problèmes gastro-intestinaux, perte de mémoire, altération des fonctions cérébrales et nerveuses et malformation de naissance.

Les minéraux

Les minéraux sont des substances actives que l’on retrouve dans notre alimentation. Ils sont importants pour notre santé. Le fer, le calcium, le potassium, et le magnésium sont nécessaires au bon fonctionnement des muscles. Une carence de ces minéraux aura tendance à augmenter l’irritabilité des points trigger.


Le Calcium

Le calcium est le minéral le plus abondant et la matière structurelle principale pour les os et les dents. Il contrôle la contraction et la relaxation musculaire. Il régularise la plupart des réactions chimiques dans notre corps.

Le Fer

Il procure l’oxygène à l’hémoglobine et myoglobine.

Hémoglobine

L'hémoglobine se trouve essentiellement à l'intérieur des globules rouges du sang.

Myoglobine

Protéine qui est le transporteur intracellulaire principal de l'oxygène dans les tissus musculaires et stocke l'oxygène dans les muscles.

Le magnésium

Le magnésium maintient vos os et aide vos muscles à se détendre. Il est l’un des constituants principaux des fibres du nerf. Il est d’une aide indispensable dans le traitement des spasmes musculaires. Le magnésium en conjonction avec le calcium est nécessaire pour le corps humain. Une carence en magnésium est associée à une hyperexcitabilité et faiblesse du muscle.

Le potassium

Le potassium est un électrolyte (une substance qui maintient vos niveaux de fluide du corps). Il contrôle la création de glycogène. Le foie, organe de réserve du glycogène, libère de temps à autre du glucose dans le sang, le mettant ainsi à la disposition de tous les organes (dont les muscles) qui en nécessitent et qui le consomment en fonction de leurs besoins. Les personnes qui sont les plus susceptibles d’être en déficit de ces minéraux sont les vieillards, les femmes enceintes, ceux qui suivent une diète et ceux qui souffrent de dépression.

Le problème dans bien des cas n’est pas le manque de vitamines et de minéraux que nous prenons, mais la consommation d’autres substances qui causent leurs éliminations comme la cigarette, la consomation de boison alcoolisée et même boire trop d'eau.

Le Fer

Le fer lui, permet au tissu du muscle d’utiliser les nutriments et l’oxygène libéré par le sang. Il régularise aussi la température du corps : les personnes ayant une carence en fer ont tendance à avoir froid. Trop de fer par contre peut parfois amener une décoloration de la peau, des maladies du cœur et une lente récupération d’une crise cardiaque.

Contre-indication pour le traitement des points triggers.

Les recommandations de ce livre prennent en considération que vous avez déjà vue votre médecin de famille ou un spécialiste. Si vous ne l’avez pas fait, je vous recommande de le faire, car il n’y a pas seulement les points trigger qui peuvent vous occasionner des douleurs à l’épaule et au cou. Une fois que votre médecin de famille aura établi son diagnostic et que votre état de santé ne comporte aucun risque ou ne met pas en danger votre santé, vous pouvez immédiatement commencer à utiliser la thérapie de points trigger.


Cette thérapie n’est pas recommandée aux personnes suivantes:

  • Personne ayant une tumeur maligne.
  • Personne qui prend de la warfarine (coumadin).
  • Personne faisant de l’ostéoporose ou de l’artériosclérose.

Warfarine(coumadin): Médication pour amincir le sang


Ostéoporose: Maladie du squelette caractérisée par une perte de masse osseuse. Une personne faisant de l'ostéoporose sera plus sujette aux fractures.


Artériosclérose: Durcissement progressif des artères.

Physiothérapie ou pas?

Nous avons tous entendu parler les bienfaits de faire des exercices, des étirements et renforcement musculaire pour le bien-être de notre santé. Certes, mais pas à n’importe quelle condition ! Il n’est pas rare de s’apercevoir que les exercices prescrits en physiothérapie ne feront qu’empirer la douleur. Malgré tout le bon vouloir et tous ces étirements et exercices, cela ne sera que peine perdue. La raison est simple : les points trigger n’ont pas été traités auparavant.

Analogie

noeud dans le cou

Si vous prenez une corde de 50cm, vous pourrez l’étirer dans toute sa longueur. Si nous ajoutons des nœuds à cette corde, sa longueur ne sera plus de 50cm, mais un peu moins. Même si vous passez votre temps à étirer cette corde, vous ne réussirez jamais à obtenir 50cm de longueur, à moins de défaire les nœuds. C’est la même chose avec un muscle qui est infligé de points trigger. Si les points trigger ne sont pas désactivés, les muscles demeureront faibles et ce peu importe les exercices que vous ferez et votre état ne s’améliorera pas. La première chose à faire est de désactiver les points trigger et ensuite vous pourrez avec des étirements et des exercices afin de rétablir votre flexibilité dans vos mouvements.

engourdissement aux mains

Des muscles avec des points trigger auront tendance à raidir et de ce fait causer une perte de mobilité des muscles impliquées. Si vous ne traitez pas ces muscles, d’autres muscles prendront la relève du muscle affaibli afin d’accomplir la fonction de celui-ci. À leurs tours ces muscles développeront des points trigger et éventuellement cesseront de fonctionner, causant ainsi une réaction en chaîne d’effets similaires et néfastes.

Tables des matières


Avertissement Légal:Le contenu du site EpauleDouloureuse.Com n'est offert qu’à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié.Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

By: Michel Bourgeois, Massothérapeute Licencié dans l'état de la Californie